Annonces d’une ministre de la Culture… bonnes nouvelles?

Le 28 et 29 juin dernier, la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine venait faire des annonces en Gaspésie. La ministre St-Pierre vient une à deux fois par année en Gaspésie à l’occasion du Festival en chanson de Petite-Vallée, d’une consultation publique ou pour formuler des annonces.

Mais que se cache-il derrière ses annonces?

Parfois des bonnes nouvelles. À Ste-Flavie, elle annonce un avis d’intention de classement et la confirmation d’une attribution d’une aide financière aux Jardins de Métis. Nous avons tous bien lu : « un avis d’intention… ».  Mais c’est quand même une bonne nouvelle!

À Sainte-Anne-des-Monts, elle annonce un soutien de 2,5 M$ aux institutions muséales reconnues et non soutenues au fonctionnement. Les attentes du milieu sont importantes, surtout depuis la naissance d’une coalition des institutions reconnues non soutenues. Pourquoi cette annonce a lieu à Exploramer? Pourquoi annoncer 2,5 M$ alors qu’ils avaient déjà été annoncés lors du dépôt du budget 2012-2013 et annoncés à nouveau à plusieurs occasions dans les médias? Rappelons-nous, cette mesure d’aide est transitoire et non récurrente. Elle vise à explorer différentes avenues susceptibles d’accroître et de diversifier leurs revenus ou d’élaborer des stratégies de promotion. Exploramer a formulé, à travers les médias, ses attentes. Il faudra donc patienter quelques semaines ou mois pour connaître le dénouement.

Enfin, la vraie bonne nouvelle, c’est l’annonce faite le 29 juin 2012 par la ministre St-Pierre, en compagnie de monsieur Damien Arsenault, d’une aide financière de 298 600 $ pour la restauration du Magasin général J.-A. Gendron situé sur le site du Village gaspésien de l’héritage britannique de New Richmond.  Pourquoi s’agit-il d’une véritable annonce? Car le bâtiment en a grandement besoin! De plus, son promoteur doit jouer du coude pour recevoir du financement, car, dans son cas, le Village de l’héritage britannique n’est pas une institution muséale reconnue. Accord de principe me direz-vous? Oui, à l’aube d’élections ça peut faire peur.  Mais un accord de principe est quand même une annonce qui représente une carte de visite auprès d’autres partenaires financiers… Et ça, c’est une bonne nouvelle.

À partir de demain, c’est la ministre du Tourisme, madame Ménard, qui arrive en Gaspésie.   Que se cachera-t-il derrière ses annonces?

Utilisez ce blogue comme lieu d’échanges ou abonnez-vous à notre page Facebook ou suivez-nous sur Twitter ou Linkedin

Post by chenierannie

0 Responses to Annonces d’une ministre de la Culture… bonnes nouvelles?

  1. Un billet qui fait réfléchir… je dirai même que j’y réfléchis depuis déjà plusieurs années, essayant (sans succès) de comprendre leur danse politique, leur jeu de pouvoir, leur véritable but. Peut-on honnêtement annoncer plusieurs fois la même subvention ? Est-ce éthique d’attendre la possibilité d’élection pour utiliser ses (soi-disantes) bonnes nouvelles pour ce faire du capital politique? Ne pensez-vous pas que les institutions muséales et culturelles ont tellement besoin de cet argent qu’elles acceptent de jouer ce jeu (mesquin?)? De la prostitution, nous ne sommes pas loin? Je vais continuer d’y réfléchir, sérieusement! Contente que d’autres prennent ce temps de réflexion 😉

    • Merci Anick pour ton commentaire. Effectivement, c’est important de comprendre entre les lignes des communiqués et des annonces. Ça nous permet notamment d’être plus performants dans l’élaboration de nos stratégies de financement. Et si l’on est très positif, il faut se dire que ce financement de 2,5 M$ était attendu depuis très longtemps. Il faut espérer que ce montant sera reconduit au prochain budget, élection ou pas!

      • claude lachance

        Ha Ha!! Bordel de m… Est-ce quelles miettes au 4 ans,( quand ils se rappellent soudainement que les régions ça existe) non seulement pour l’exploitation éhontée des richesses sous- terraines mais qu’elles sont habitées, par du vrai monde et non des multi-nationnales. Quelles miettes pour faire avaler la pollution irréversible des chercheux de gaz.. et pétrole, La ministre paravent joue encore des faire-valoir. de Charest… Minable. et insultant…

        • Merci monsieur Claude pour votre commentaire et votre position un peu plus engagée que la mienne! Pour ma part, ses visites ministérielles sont une stratégie utilisée par plusieurs gouvernements, surtout en période préélectorale. Qu’il soit libéral ou autre, cette stratégie est vieille comme le monde. Le propos que je tente de souligner à travers de billet, c’est d’être vigilant, se tenir au courant… et surtout être présent dans le début public. En espérant vous lire à nouveau!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *