Stratégie numérique; une définition collaborative

Dans le cadre de nos travaux entourant la préparation d’une formation appelée Stratégies, outils numériques et pratiques collaboratives, nous tentons de développer une définition d’une stratégie numérique. Nous souhaitons proposer une définition la plus claire possible afin de refléter notre conception d’une stratégie numérique, mais aussi, autant que possible, celle des influenceurs du secteur. C’est pourquoi nous proposons une définition que nous souhaitons évolutive et collaborative, à l’image des valeurs du numérique.

Dans un premier billet, nous expliquions qu’il existe un flou autour du terme stratégie numérique. Nous avons notamment expliqué qu’une stratégie numérique n’est pas une stratégie marketing ! . Nous nous arrêtions aussi sur le fait qu’une stratégie n’est pas un plan stratégique en matière de numérique, mais bel et bien un processus menant à une transformation numérique.

Voici donc notre proposition de définition, avec quelques explications, dans une recherche d’équilibre entre clarté, simplicité et précision. Nous espérons qu’elle vous fasse réagir afin de l’améliorer, de la préciser, de la plébisciter ou de la rejeter.

« Une stratégie numérique est un processus de transformation et de développement

permettant de s’adapter aux changements de son environnement amenés par la nouvelle économie.»

Pour qui ?

Ce processus de transformation et de développement est valable pour un secteur d’activité, pour un territoire, pour une institution (gouvernement, ministères, villes, etc.) ou pour une organisation (entreprise, OBNL, coopérative, etc.). La stratégie numérique deviendra alors une stratégie numérique sectorielle, territoriale, institutionnelle ou organisationnelle.

Quatre notions fondamentales sont incluses dans notre définition :

  1. Un processus

La notion de processus permet de mettre en évidence le fait de planifier et de réaliser une ou des transformations pour être en mesure de s’adapter à l’évolution rapide et continue d’aujourd’hui et de demain de son secteur d’activité. Il faut ainsi placer son organisation ou son secteur dans un état d’éveil et de réactivité fort, dans un mode de transformation et de développement pour faire face aux évolutions actuelles et connues, mais également aux évolutions futures et encore inconnues.

  1. S’adapter

Cette facette inclut la notion de survie par la capacité d’adaptation aux changements. Si l’organisation souhaite demeurer un acteur incontournable, elle doit travailler pour garder sa place, mais également veiller à tirer profit de l’évolution. C’est une occasion pour elle de grandir, de jouer un nouveau rôle, d’innover, et même d’assumer un leadership nouveau, en collaborant notamment avec de nouveaux acteurs, et d’une manière nouvelle.

  1. L’environnement interne et externe

Les changements dans l’environnement peuvent être internes ou externes à l’organisation (ou les deux) puisque la nouvelle économie transforme autant la chaîne de valeurs ou les modèles d’affaires que les valeurs, les structures ou les pratiques organisationnelles.

  1. La nouvelle économie

On fait ici référence, entre autres, aux changements engendrés par la dématérialisation des œuvres (nouveaux formats, nouveaux contenus, nouvelles plateformes) et par la désintermédiation (réduction ou suppression des intermédiaires, nouvelles expériences utilisateurs, plateformes connectées).

Cette définition est créée sous la licence Creative Communs « Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions ». Vous pouvez donc l’arranger ou l’adapter. Remixez-là !

Creative Communs

CC BY-NC-SA – « Cette licence permet aux autres de remixer, arranger et adapter votre œuvre à des fins non commerciales tant qu’on vous crédite en citant votre nom et que les nouvelles œuvres sont diffusées selon les mêmes conditions. »

Billet co-écrit avec Frédéric Vincent, consultant en planification stratégique.

 

Post by chenierannie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *