Stratégie numérique : prêt, pas prêt, j’y vais… pas!

Les questions à se poser avant d’élaborer une stratégie numérique.

Quel est le pire ennemi d’un exercice de réflexion stratégique?

La précipitation!

Un tel travail qui engage l’avenir d’une organisation (ou d’une entreprise) devrait être préparé avec soin. L’élaboration d’une stratégie numérique ne fait pas exception à la règle. Voici quelques questions préalables à se poser pour bien préparer l’élaboration de votre stratégie numérique.

Avez-vous réellement besoin d’une stratégie numérique?

Votre domaine d’activité est-il en pleine transformation ?

Votre organisation vit-elle des transformations majeures ?

Est-ce que le degré d’appropriation du numérique (1) de votre organisation vous permet de relever les défis qui se présentent à vous?

Si les réponses aux questions suivantes sont oui et si le numérique est un élément important lié aux transformations vécues, il y a de fortes chances pour qu’une réflexion stratégique numérique soit le bon outil.

(1) Des outils existent pour évaluer ce degré d’appropriation du numérique. Nous aimons particulièrement ceci énoncé dans la Revue Gestion du HEC qui permet d’évaluer ce qu’il appelle la maturité numérique.

Êtes-vous prêts pour une stratégie numérique?

Tout le monde veut du changement, mais peu de gens veulent changer! Ce classique a son importance ici.

Les acteurs de votre organisation (administrateurs, personnels, membres, etc.) sont-ils prêts à réfléchir à des changements profonds? Sont-ils prêts à revoir les manières de faire, y compris les leurs? Sont-ils prêts à réfléchir en dehors de leur zone de confort habituelle, à repousser les limites entendues?

  • Sont-ils prêts à revoir les valeurs de l’organisation?
  • Seront-ils prêts à mettre en place les actions nécessaires pour donner vie aux changements souhaités et probablement à agir autrement?

Vous allez probablement avoir de la difficulté à formuler une réponse unique concernant l’ensemble des acteurs de votre organisation. Vous pouvez nuancer votre réponse en les classant en deux groupes : les convaincus et les sceptiques.

Le contenu : de quoi voulez-vous parler dans votre exercice de réflexion?

Quels sujets voulez-vous aborder lors de votre réflexion stratégique numérique?

Le numérique vous amène-t-il à revoir votre mission, votre vision, vos services ou vos produits ?

Le numérique vous demande-t-il de repenser votre clientèle, vos partenariats, vos fournisseurs?

Le numérique vous pousse-t-il à revoir votre organisation du travail, vos méthodes?

Devriez-vous vous doter d’objectifs stratégiques et d’un plan d’action pour les mettre en oeuvre?

Abordez-le comme un menu à la carte où vous pouvez choisir certains éléments et en délaisser d’autres.

Garder à l’esprit que plus vous en prendrez, plus vous serez rassasiés, mais plus le repas sera long et plus les ressources en cuisine devront être importantes…

Le processus : comment allez-vous vous y prendre?

Quels devraient être les acteurs impliqués dans la réflexion sur votre stratégie numérique? Les membres du conseil d’administration, les employés, les partenaires, les clients, les fournisseurs, la population, etc.?

Combien de temps désirez-vous vous consacrer à d’élaboration de votre stratégie numérique?

Quelles seront les ressources nécessaires? Voulez-vous faire cela à l’interne ou avec l’aide des consultants?

Quels budgets désirez-vous y consacrer?

De quelles informations les acteurs de cette réflexion auront-ils besoin pour mener ce processus? Un portrait de votre situation, une analyse forces-faiblesses-menaces-opportunités, un sondage auprès de votre clientèle, l’avis de vos partenaires, etc. Les convaincus et les sceptiques ont-ils besoin d’éléments différents?

Conclusion

Nous venons de voir quelques questions à se poser pour bien baliser une réflexion sur une stratégie numérique. Nous aborderons dans un prochain billet quelques éléments qui nous semblent être des incontournables à avoir dans une stratégie numérique. Finalement, si vous amorcez une réflexion, gardez à l’esprit que les changements sont si rapides que vous entrez dans un processus qui tendra à devenir permanent afin d’être capable de vous adapter à l’évolution rapide des pratiques et usages.

Lire le billet précédent —> Une stratégie numérique n’est pas une stratégie marketing !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *