La grande faucheuse est passée dans ma région.

C’est fait : le gouvernement québécois, après seulement six mois au pouvoir, vient de signer une nouvelle entente sur la gouvernance régionale et un pacte rural fiscal transitoire. Les communications officielles affirment que la nouvelle entente va « assurer une plus grande cohérence en matière de planification territoriale ».

Monsieur Couillard, Monsieur Moreau, vous parlez de cohérence pour justifier un geste qui fait reculer ma région en matière de concertation et de développement. Dans l’aveuglement du déficit zéro à tout prix, avez-vous oublié le sens des mots? Connaissez-vous le sens des mots respect, concertation, développement régional et… cohérence?

Je travaille, je suis bénévole et je me suis engagée, ces vingt dernières années, pour assurer une meilleure cohérence dans le développement de ma région.

J’ai affirmé plus tôt cette semaine, sur les réseaux sociaux, que :

« Ma CRÉ permet à ma région de se forger une identité régionale forte. Ma CRÉ permet à ma région de se poser les bonnes questions pour le développement cohérent et responsable de ma région. »

J’ai, comme vous, utilisé le mot « cohérence »… mais à bon escient.

Les structures régionales des années 2000, les CRCD OU CRD dans certaines autres régions, ont été les grands chantiers de planification territoriale permettant aux acteurs de mon secteur (la culture) de côtoyer les élus municipaux, le monde agroalimentaire, la filière éolienne… et la société civile. En 2004, le gouvernement libéral les a transformés en Conférence régionale des élus (CRÉ) avec un projet de loi.

On s’en souvient comme si c’était hier. On se souvient de notre colère et de notre amertume d’une telle éviction de la société civile pour former des CRÉ… Messieurs Couillard et Moreau, voulez-vous savoir ce qu’on en a fait de ce projet de loi dans ma région (la Gaspésie)?

Nous avons pris le taureau par les cornes face à cette structure imposée. Nous avons inventé une CRÉ à notre image, une CRÉ qui prendre le pouls des citoyens (ex. : par des consultations publiques), une CRÉ branchée sur nos besoins et nos préoccupations.

Ma CRÉ a fait LA DIFFÉRENCE en agissant comme leader régional et en dotant ma région d’outils de planification pour son développement :

  • une politique du tourisme durable;
  • un réseau de transport collectif;
  • des politiques régionales en matière de culture et de lecture;
  • un plan numérique;
  • des mesures pour soutenir des secteurs jugés prioritaires pour notre région: soutien à la création artistique, soutien aux événements, protection des paysages, etc.

Force est de constater qu’avec toute cette planification territoriale, je vis et je travaille dans une région où la vision est claire et concertée. S’il y a un choc d’idées ou un dossier préoccupant dans ma région, que ce soit l’implantation difficile de la cimenterie ou des entreprises pétrolières, ma CRÉ est là pour rassembler les idées, ouvrir le débat à la population et agir dans la mise en œuvre de solutions collectives.

Il reste encore beaucoup de défis à relever. Tout est encore à faire en ce qui concerne le réseau muséal, le transport, les événements, la protection du paysage, le tourisme culturel, le plan numérique… et vous nous demandez de travailler avec nos MRC? Tous ces efforts de concertation pour dire à tout le monde : « retournez chez vous, cinq préfets s’occuperont de la mise en œuvre de nos plans régionaux et politiques régionales »?

Souhaitez-vous réinventer une nouvelle gouvernance régionale sans structures, sans moyens, sans ressources ?

Êtes-vous en train de nous dire que, comme citoyen et entrepreneur, nous n’avons plus notre place dans le développement de notre région?

Êtes-vous en train de nous dire que nous avons perdu notre temps à nous concerter, à nous mobiliser, à rêver d’un projet commun avec notre CRÉ, nos élus et nos CLD?

 

 

 

 

 

Post by chenierannie

3 Responses to La grande faucheuse est passée dans ma région.

  1. Pingback: #PasToucheMaRégion | Mario Asselin

  2. Pingback: #PasToucheMaRégion | Mario tout de go

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *