Budget Marceau : énigmatique, stratégique ou idéologique ?

Le Mouvement des arts et des lettres du Québec trouve le budget Marceau énigmatique et avec raison. Le gouvernement du Québec a présenté hier son budget qui annonce une augmentation de 2.1% dédié au ministère de la Culture et des Communications. Outre la nouvelle mesure fiscale 2013-2014 favorisant les activités culturelles pour les jeunes, nous n’en saurons pas davantage. Il faudra attendre le dépôt des crédits budgétaires, prévu dans quelques semaines, pour savoir si ce nouveau financement sera dédié à l’un des nombreux engagements du Parti Québécois.

Dans un contexte de précarité budgétaire, nous pouvons nous demander la raison qui pousse le gouvernement à investir 2% supplémentaire en culture. Si nous sommes confrontés aujourd’hui à un budget plus stratégique qu’idéologique, le ministre Marceau ne souhaite sûrement pas courtiser le milieu des arts et de la culture avec cette minime augmentation. Par contre, il faut mettre en perspective le fait que le Parti Québécois, lors de la dernière campagne, avait promis d’augmenter le budget du Conseil des arts et des lettres du Québec, de la SODEC et d’investir 10 millions pour Télé-Québec. Cette hausse de 13 millions ne viendra sûrement pas répondre aux attentes du milieu.

Nous pourrons assurément, nous enorgueillir du fait que le Québec investisse en culture malgré le contexte budgétaire du gouvernement. Il n’est pas le premier à le faire. L’Allemagne a pris cette décision, il y a quelques jours, avec une augmentation de 8% de son budget dans le contexte de l’économie Européenne : comme quoi, la culture ne respecte pas toutes les règles économiques ! C’est ce que Lemonde.fr a nommé l’« Effet multiplicateur de l’investissement en culture

Enfin, faut-il le rappeler, les dépenses « de programmes » du gouvernement en matière de culture ne représentent que 1% des dépenses de programmes gouvernementaux.

Révision : Marie-Josée Charest

ENTREVUE À RADIO-CANADA À CE SUJET :
[youtube=http://youtu.be/fd7TlJzIL2E]

À LIRE ÉGALEMENT :

LA PLATEFORME DU PQ : ENTRE AUDACE ET CONSERVATISME

Post by chenierannie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *